Agur ! Bonjour !

Vous partez à Saint-Jean-Pied-de-Port (Donibane Garazi, en basque) ? Vous en revenez ?

J’ai mis en ligne mes photos. Soit vous aurez hâte de découvrir ma ville, soit vous vous rappellerez avec délices votre séjour. Mon site est complémentaire de mon guide touristique « Agnès de Cize présente Saint-Jean-Pied-de-Port » en version papier (144 pages) et en édition numérique sur Amazon. Vous le trouverez à la Maison de la Presse et la Librairie Kukuxka à St Jean-Pied-de-Port, ainsi qu’à la Librairie Elkar à Bayonne.

Dans mon ouvrage, je présente un texte par halte, qui vous parle de la grande et la petite histoire des habitants de la ville. L’idée est de se promener en lisant ou de lire en se promenant ! Au choix !

J’ai conçu quatre balades, chacune d’une dizaine de haltes, qui reviennent en boucle dans le centre-ville. Sur mon site, j’ai classé mes photos en fonction de ce découpage.

Le premier circuit vous amène dans la Balade du Pèlerin. Saint-Jean est au carrefour de trois des quatre principales routes du Pèlerinage pour Saint-Jacques-de-Compostelle. Aujourd’hui encore, des milliers de marcheurs traversent chaque année la vieille ville de la Porte Saint-Jacques à la Porte d’Espagne.

Le second circuit vous conduit dans la Balade du Soldat. Dominée par la Citadelle, la ville a un passé militaire, depuis les guerres du XIIème du Royaume de Navarre jusqu’aux guerres du XXème siècle. Aujourd’hui, la quiétude envahit les rues pentues, toutes Portes ouvertes, sur l’accueil des visiteurs de tout pays.

Le troisième circuit est la Balade du Rebelle. De tout temps, le Basque est un non-conformiste. Le chant comme le théâtre en témoignent. Son passé de contrebandier, sa participation frondeuse à la Révolution Française, la singularité de l’habitant du Pays de Quint, sa lutte pour le Département basque ou l’Indépendance, sont autant d’exemples d’un esprit libre.

Dans le quatrième circuit que j’appelle la Balade du Pelotari, je vous promène hors les murs de la cité médiévale. Le Saint-Jeannais est un sportif, un danseur et un découvreur de nouvelles frontières dans les Amériques. On oublie d’ailleurs que ce n’est pas Magellan qui fut le premier homme à faire le tour du monde, puisqu’il meurt pendant le voyage, mais ses 18 marins dont un Basque Juan Sebastiàn Elcano !

Dans mes articles, sur mon blog, je vous propose chaque semaine une  photo et un haïku. J’adore ce poème japonais (traditionnellement de 17 syllabes, traduit en français dans 3 vers de 5-7-5 syllabes).

Il est simple et dépouillé, dit l’éphémère et l’émerveillement, suscitant une émotion instantanée.

Agnès de Cize

6 réflexions sur “Agur ! Bonjour !

  1. Je passe sur la présentation très intéressante des divers circuits , mais en regardant la partie actualités, je me demande si cela ne releverait plus du site de l’office de tourisme. Sans doute,le site de l’office de tourisme est plus rigide et tu as préféré un blog perso ?
    Tenir à jour un site c’est du boulot, au début on s’enflamme, puis on se lasse. Alors je te souhaite bon courage et bonne continuation.

    J'aime

    • Je prends effectivement les info sur le site de l’Office de Tourisme. C’est la seule page qui « bouge ».
      J’ai choisi de faire un blog de photos mais pour l’instant je ne les renouvelle pas, et je n’en rajoute pas.
      Tenir mon blog d’auteur agnesdecize.com me prend déjà pas mal de temps ! Pour l’instant, je tiens le rythme.
      Merci pour tes encouragements.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s